Le baptême

Le sacrement du baptême

images-4                                                                   (Catéchisme de l’Eglise Catholique)

     1. Qu’est-ce que le baptême ?

Le baptême est le fondement de toute vie chrétienne, il est la porte d’entrée dans l’Eglise. Par lui, libérés du péché, nous devenons membres du Christ et nous entrons en communions avec Dieu.

 

« Si donc quelqu’un est dans le Christ, c’est une création nouvelle : l’être ancien a disparu, un être nouveau est là » 2 Co5, 17

  • « Par le baptême, chaque enfant est accueilli dans un cercle d’amitié qui ne pourra être brisé ni pendant sa vie ni dans sa mort…Ce cercle amical, cette famille de Dieu, dont l’enfant est maintenant un membre, l’accompagne toujours même dans les périodes de douleur, dans les nuits noires de la vie. Il lui apportera consolation, soutient et lumière. »
    , Pape Benoit XVI le 8 janvier 2016
  •  

    Le baptême nous unit à Jésus Christ, nous plonge dans sa mort rédemptrice sur la croix et nous délivre ainsi de la puissance du péché, et nous fait renaitre avec le Christ pour une vie sans fin.

     

    1. Comment le baptême est-il administré ?

    La plupart du temps, celui qui administre le baptême verse trois de l’eau sur la tête du baptisé tout en disant : « Je te baptise au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. »

    L’eau symbolise la purification et la vie nouvelle, ce qui était déjà signifié dans le baptême de pénitence de Jean-Baptiste. L’eau est le signe de la conversion et de la pénitence, pour que nous ayons une vie nouvelle dans le Christ. D’où les signes supplémentaires de l’onction, de l’habit blanc et du cierge baptismal.

     

    1. Qui peut être baptisé ? Qu’est-il exigé de celui qui demande le baptême ?images-1

    Toute personne qui n’a pas encore été baptisée peut être baptisée.

    La seule condition au baptême est la Foi, qui doit être proclamé publiquement lors du baptême. Celui qui adhère au christianisme s’engage sur un chemin d’initiation « le catéchuménat » au cours duquel il devient un être nouveau grâce au don du baptême et par sa conversion personnel. Il est alors un membre vivant du corps du Christ.

     

    1. Pourquoi l’Eglise tient-elle a baptiser les petits enfants ?

    La pratique de baptiser les petits enfants est une tradition très ancienne de l’Eglise. Il y a à cela une unique raison : avant que l’homme ne fasse le choix de Dieu, Dieu le choisit.

    Le baptême est par conséquent une grâce, un cadeau venant de Dieu qui accueille sans conditions. Le baptême délivre l’enfant de l’influence du péché originel et de la puissance de la mort.

     

    1. Le baptême est-il le seul chemin du Salut ?

    Pour tous ceux qui ont accueilli et qui ont entendu dire que le Christ est le Chemin, la Vérité et la Vie, le baptême est le seul chemin vers Dieu et vers le Salut.

    Cependant, il est aussi vrai que le Christ est mort pour nous. Tous les hommes sont donc appelés au Salut, même ceux qui n’ont pas eu l’occasion de découvrir vraiment le Christ et la Foi, mais qui cherchent Dieu d’un cœur honnête et qui mènent une vie en conformité avec leur conscience.

    « Car si nous vivons, nous vivons pour le seigneur et si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Donc, dans la vie comme dans la mort,

    nous appartenons au Seigneur. » Rm 14, 8

     

    1. Que se passe-t-il lors du baptême ?

    Lors du baptême, nous devenons membre du corps du Christ, sœurs et frères de notre Sauveur, enfants de Dieu. Nous sommes libérés du péché, arrachés à la mort et nous sommes désormais à vivre dans la joie des sauvés.

  • « Je suis appelé à faire ou à être ce à quoi nul autre est appelé. Sur la terre de Dieu, j’ai une place dans le plan de Dieu à nulle autre pareille. Que je sois riche ou pauvre, méprisé ou honoré par les hommes, Dieu me connait et m’appelle par mon nom. »
    John Henry Newman
  • Être baptisé signifie ceci : l’histoire de ma vie personnelle plonge dans le flux de l’amour de Dieu.

     

    1. Quel sens a le nom reçu le jour de son baptême ?

    battesimo_gesu_rupnik

     

    Lors du baptême, lorsque l’on nous donne un nom, Dieu nous dit : « Je t’ai appelé par ton nom tu m’appartiens » Is43, 1

    Recevoir un nom au baptême signifie : Dieu me connait, Il me dit oui et m’accueille pour toujours telle que je suis et telle qu’Il m’a voulu.